S'organiser grâce au Bullet Journal

Photo by Jessica Lewis on Unsplash

 

Un outil qui m’a grandement aidé dans ma démarche des derniers mois est le Bullet Journal. Si vous ne connaissez pas, le Bullet Journal est un moyen d’organisation développé par Ryder Carroll qui offre une grande flexibilité et adaptabilité. Je vous invite à aller visionner la vidéo explicative de la méthode sur le site bulletjournal.com pour en avoir une meilleure idée.

Je suis familière avec cet outil depuis un certain temps maintenant, mais j’avoue qu’il m’intimidait un peu au début et que c’est ce qui a fait que j’ai retardé son utilisation dans mon quotidien. Ce qu’il faut dire, c’est que, bien que la méthode d’origine soit des plus simples, les réseaux sociaux regorgent d’exemples de journaux des plus élaborés qui s’apparentent presque plus à des œuvres d’art qu’à un agenda. Le perfectionnisme me paralysant, je n’osais pas sauter le pas, de peur d’y mettre trop de temps et d’en retirer peu de satisfaction.

Seulement, je n’arrivais pas à trouver mon compte dans les outils d’organisation plus traditionnels avec lesquels je me sentais limitée. Je me suis donc mise à chercher à adapter le concept du Bullet Journal pour qu’il s’adapte à ma réalité. J’avais besoin d’un outil qui allait m’offrir une grande souplesse dans son utilisation, mais qui soit également très simple et efficace.

Identifier mes besoins

Étrangement, certains concepts du système de base m’apparaissent à la fois intéressants et irritants.

Je trouve vraiment très pratique d’avoir tout réuni au sein du même carnet, mais je n’aime pas vraiment retrouver une entrée de journal intime entre deux journées de tâches.

J’aime la flexibilité de simplement poursuivre l’écriture des listes de choses à accomplir à l’endroit où l’on est rendu dans notre carnet, mais je ressens le besoin d’avoir une vision globale de ma semaine en cours.

J’ai besoin de pouvoir faire une certaine planification future tout en maintenant la simplicité de l’outil. L’option du futur log de la méthode de base est trop complexe pour moi.

Il me fallait trouver une solution afin de pouvoir bénéficier des avantages qu’offre le Bullet Journal tout en éliminant le plus possible les irritants qui y sont associés.

Ce que j’ai fait

Le premier choix qui a été déterminant dans le succès de l’implantation du Bullet Journal dans mon quotidien c’est dans le choix de support pour celui-ci.

Visiblement, un carnet traditionnel n’allait pas convenir à mes besoins. Je me suis donc mise à la recherche d’un cahier qui allait me permettre à la fois de réunir tout au même endroit, mais qui allait également m’offrir autant de liberté que le système en lui-même : mon support devait être modulable.

Je me suis donc tournée vers l’option du Traveler’s Notebook. Il s’agit d’une couverture souple, souvent en cuir, dans laquelle des élastiques sont placés afin que l’on puisse y glisser de petits carnets. Ce système m’a permis d’avoir tout à la même place, mais d’avoir également une certaine séparation. J’ai donc quatre carnets dans mon Traveler’s Notebook : agenda, objectifs, journal et journal alimentaire.

Le choix du Traveler’s Notebook a presque à lui seul offert une solution à tous les inconvénients entrevus initialement.

Je n’ai eu qu’à faire une seule autre adaptation au système du Bullet Journal afin d’avoir un outil parfaitement adapté et c’est au niveau de la mise en page.

J’ai choisi de faire un modèle de doubles pages hebdomadaires très simple au lieu de poursuivre mes journées les unes après les autres sans réelle structure. Cette mise en page hebdomadaire me permet à la fois d’avoir une vision globale de ma semaine, mais également de préparer quelques semaines à l’avance afin de pouvoir effectuer une certaine planification future.

Pour le reste, je combine son utilisation avec celle de mon agenda sur mon téléphone.

Je crois avoir vraiment trouvé un système idéal pour ma situation.

Ce que ça m’a apporté

L’utilisation du Bullet Journal m’a grandement aidée notamment au niveau de mon stress et mon anxiété. D’avoir un endroit où l’on peut inscrire toutes ces pensées qui occupent notre esprit aide beaucoup à réduire le poids de la charge mentale.

J’ai pu aussi constater un impact sur mon estime personnelle. Cocher au fil des journées les tâches accomplies est très motivant. En plus, cela m’a permis de voir que j’étais certainement plus efficace et productive que ce que j’estimais être au départ. Un moyen de plus qui m’a aidé à changer mon discours intérieur négatif.

Finalement, c’est un outil qui, en plus de m’aider à rester organisée, m’a permis de conserver une vision de mes objectifs à court, moyen et long terme. D’avoir toutes ces informations réunies au même endroit aide vraiment à ne pas perdre de vue nos rêves et à maintenir le cap.

Et vous? Avez-vous déjà entendu parler du Bullet Journal? Est-ce un système que vous avez adopté? Sinon, quels sont les outils d’organisation qui vous accompagnent au quotidien?